Ces émoluments sont perçus par les avocats par référence au tarif des notaires de l'arrêté du 26 février 2017 en application du 1° de l'article A.444-102 ;

Tranches de L'assiette taux applicables

0 à 6 500 : ........................7,397%
de 6 500 à 17 000 : ..........3,051 %
de 17 000 à 60 000 : ........2,034%
au delà de de 60 000 :...... 1,526%

L'article A.444-191. de l'arrêté du 6 juillet 2017 en fixe la répartition entre l'avocat postulant poursuivant la vente et l'avocat de l'adjudicataire.
L'intérêt du litige est celui qui correspond au prix d'adjudication.
En cas de vente pas lots, l'intérêt du litige correspond au prix de chaque lot, sauf si il y a réunion partielle ou totale des lots.
Comme pour l'ancien tarif :
1° l'avocat poursuivant perçoit les trois quarts de l'émolument calculé sur le prix d'adjudication,
2° l'avocat de l'adjudicataire en perçoit le quart restant.

En cas de surenchère, l'avocat ayant poursuivi la première vente et l'avocat surenchérisseur perçoivent ensemble l'émolument fixé au 1°", cad les trois quarts. "Le rapport entre l'émolument de l'un et de l'autre doit être égal au rapport entre, d'une part, le prix d'adjudication primitif et, d'autre part, la différence entre le prix d'adjudication sur la surenchère et le prix d'adjudication primitif." "En cas de réitération d'enchère après surenchère, l'avocat poursuivant perçoit la totalité de l'émolument".

En cas d'abandon de poursuite après dépôt du cahier des conditions de vente, ou du cahier des charges, il est alloué à l'avocat poursuivant les 37,5 % du montant de l'émolument calculé sur la mise à prix.

En cas de vente amiable sur autorisation judiciaire, l'avocat poursuivant perçoit l'émolument perçu par les notaires en application de l'article A.444-91.
Tranches de l'assiette et taux applicables

de 0 à 6 500............................... 3,945%
de 6 500 à 17 000..................... 1,627%
de 17 000 à 60 000.................... 1,085%
au delà de 60 000...................... 0,814%

"Pour les demandes en partage, l'intérêt du litige est défini selon les règles applicables à l'assiette des émoluments des notaires précisées aux articles A. 444-54 et A. 444-55."